Jouer aux Echecs sous Linux

Une sélection de quelques jeux d’échecs disponibles sous Linux et principalement sous Debian et ses dérivés Ubuntu ou Mint. On y retrouve des jeux avec plateau en 2D ou 3D et avec des options et moteurs plus ou moins poussés. De quoi satisfaire l’amateur occasionnel comme le joueur expérimenté.

PouetChess

Un jeu d’échecs très abordable pour les débutants. Le plateau entièrement en 3D est facile à utiliser et permet de tourner autour de l’échiquier. Un assistant au déplacement indique les mouvements possibles avec la pièce sélectionnée. Par contre, le moteur est assez lent, ce qui gâche un peu le plaisir du jeu. PouetChess date de 2006 et on regrette que ce projet n’ait pas évolué. A réserver aux débutants.

Niveau : joueur débutant
Vue : 3D
Moteur par défaut : Faile
Moteurs supportés : néant
Jeu en ligne : non
Modes de jeu : 1vs1, 1vsCPU
Vue inverse : oui
  • Installation
 sudo apt-get install pouetchess

DreamChess

Un jeu d’échecs en 2D ou 3D isométrique, facile à prendre en main. Le menu est très simpliste et permet de jouer contre l’ordinateur avec différents niveaux de difficulté. Le moteur utilisé par défaut est Dreamer, mais il peut être remplacé par un moteur plus poussé comme Crafty.
L’interface reste assez limitée et on regrette l’impossibilité d’inverser l’échiquier ou de personnaliser la position des pièces. DreamChess est à conseiller aux débutants ou aux joueurs occasionnels, sans prise de tête.

Niveau : joueur débutant
Vue : 2D / 3D iso
Moteur par défaut : dreamer
Moteur supportés : compatible Xboard (crafty,fairymax...)
Jeu en ligne : non
Modes de jeu : 1vs1, 1vsCPU
Vue inverse : non
  • Installation
sudo apt-get install dreamchess

DreamChess en mode Classique Wooden

DreamChess en mode Figurine

DreamChess en mode Sketch

GlChess

Un jeu d’échecs un peu plus poussé que DreamChess, GlChess propose ainsi un plateau de jeu en 2D ou 3D. Le jeu à deux ou contre l’ordinateur peut être paramétré plus finement avec limite de temps, inversion de la vue selon le joueur et choix du niveau de difficulté.
GlChess supporte les moteurs compatibles Xboard, ce qui permet de varier le style de jeu de l’ordinateur. Une option ‘Astuce de déplacement’ permet aux joueurs débutants de s’y retrouver avec le déplacement des pièces. Un historique des coups joués est également affiché et la partie peut être sauvegardée à tout moment.

Niveau : joueur débutant à joueur confirmé
Vue : 2D / 3D iso
Moteur par defaut : crafty,fruit...
Moteur supportés : compatible Xboard (crafty,fairymax...)
Jeu en ligne : non
Modes de jeu : 1vs1, 1vsCPU
Vue inverse : oui
  • Installation
sudo apt-get install glchess

GlChess en mode 2D avec apperçu de l’assistant

GlChess en mode 3D

Xboard

Sans doute la réference du jeu d’échec sous Linux, Xboard n’est en fait qu’une interface graphique en 2D qui présente un échiquier assez basique. Sa grande force est dans la gestion et la configuration des moteurs et des livres d’ouvertures. A reserver aux joueurs confirmés qui veulent approfondir leur connaissance du jeu.

Xboard supporte les moteurs compatibles UCI, comme Crafty, Fairymax mais aussi des moteurs plus pointus comme Stockfish. Xboard communique avec les moteurs à travers son adaptateur « Polyglot ». Cela lui permet d’exploiter en profondeur les moteurs et leurs livres d’ouvertures.

Xboard peut être entièrement configuré. Les pièces peuvent être positionnées librement, des situations de jeu peuvent être exportées ou importées aux formats .fen, .epd ou .pos.

Xboard supporte également le jeu en ligne avec la connexion aux serveurs ICS. Pour cet aspect, on pourra préferer Eboard qui est plus simple à utiliser.

Niveau : joueur confirmé à expert
Vue : 2D
Moteur par defaut : crafty,fruit...
Moteurs supportés : compatible UCI (crafty, fairymax, stockfish...)
Jeu en ligne : oui
Modes de jeu : 1vs1, 1vsCPU, CPUvsCPU
Vue inverse : oui
  • Installation
sudo apt-get install xboard polyglot
  • Installer les moteurs UCI
sudo apt-get install crafty stockfish fairymax fruit
  • Associer Xboard au moteur Stockfish

Xboard accepte de nombreux paramètres en ligne de commande (cf. man xboard). Par exemple, pour l’associer à Stockfish, le meilleur moteur open source, et utiliser un échiquier de grande taille, ouvrir un terminal et lancer :

xboard -fUCI -fcp stockfish -sUCI -scp stockfish -size giant &

Xboard avec le moteur Stockfish, ca chauffe!

Eboard

Fortement inspiré de Xboard, Eboard est principalement orienté vers le jeu d’échecs en ligne. Ainsi, on pourra facilement se connecter aux serveurs FICS, Free Internet Chess Server, pour des parties contre des adversaires en chair et en os. Il est recommandé de s’inscrire sur le site Freechess.org pour conserver un historique de ses parties et sa progression.

Au niveau des options, Eboard présente un plateau 2D très léger, la possibilité de jouer contre un moteur de son choix et de préparer les pièces sur le plateau comme on le souhaite. De quoi étudier des cas d’école.

Niveau : joueur confirmé à expert
Vue : 2D
Moteur par defaut : gnuchess, sjeng, crafty
Moteurs supportés : compatible UCI
Jeu en ligne : oui
Modes de jeu : 1vs1, 1vsCPU
Vue inverse : oui
  • Installation
sudo apt-get install eboard

Eboard, simple et efficace

La console Eboard de connexion aux serveurs FICS

PyChess

Un très bon jeu d’échecs qui gère les differents moteurs UCI. Il est adapté aux débutants avec ses modes « Conseil » et « Espion » pour voir les meilleurs coups possibles. Comme Eboard et Xboard, il permet également de jouer en ligne sur les serveurs FICS.

  Son interface est très soignée et les panneaux lateraux apportent de nombreuses informations sur le déroulement de la partie. A adopter.

Niveau : joueur débutant à expert
Vue : 2D
Moteur par defaut : PyChess
Moteurs supportés : compatible UCI
Jeu en ligne : oui
Modes de jeu : 1vs1, 1vsCPU
Vue inverse : oui
  • Installation
sudo apt-get install pychess

PyChess propose une interface soignée avec differents modes de jeu

Des aides de jeu pour les débutants

Conclusion

Jouer aux échecs sous Linux est vraiment à la portée de tous. A vrai dire, les solutions présentées dans ce billet n’ont pas à rougir face à des produits grand public comme Fritz ou ChessMaster. Les moteurs disponibles sont performants et présentent un réel challenge pour le joueur expérimenté. Pour finir, un petit classement à titre indicatif de la puissance des différents moteurs disponibles :

Moteur ELO
Stockfish 2.0.1 x64 1CPU (linux) 3116
Fritz 13 (commercial) 2984
Fruit 090705 x64 1CPU (linux) 2905
Crafty 23.4 x64 1CPU (linux) 2820
Glaurung 2.2 x64 1CPU (linux) 2820
The King 3.5 1CPU (ChessMaster, commercial) 2686

source : CEGT

Pour aller plus loin…

Publicités

7 réflexions au sujet de « Jouer aux Echecs sous Linux »

  1. c est très biens c est intéressant pour ce qui veule savoir au échec mais moi je veux jouer au échec je trouve ça super avoir dit les règles aux échec car autres voudrai jouer au échec mais ne peuvent pas jouer et la c est yper bien comme je dit c est l idée de génie.

  2. Bonjour, j’ai installé Xboard mais je n’arrive pas à lier stockfish ni à regler la taille de l’échiquier. Même avec les commandes que vous donnez.
    Où puis je trouver un resumé des commandes?
    merci

  3. Bonjour , et merci pour cette recherche !
    Les options sont nombreuses, et il y en a pour tous les goûts. J’ai pu redécouvrir Pychess et sa facilité d’utilisation.
    cdt,
    Paul

    @Mathieu: avez-vous installé polyglot ?
    @emmadu34: vous avez sûrement d’autres priorités que les échecs dans la vie, retournez-y !

  4. Bonjour,
    Je commence les échecs et cet article arrive à point !
    Admin Syst. Linux, je cherchais désespérément à avoir une vue d’ensemble.
    Bravo, et merci !

  5. Merci beaucoup !
    Je me suis orienté vers Xboard, le seul (?) permettant de modifier une partie et de pouvoir la jouer contre un ordi.
    J’aurais bien aimé voir un petit descrpitif de Scid, qui a l’air très complet (mode entrainement qui laisse rêveur) mais pas évident à prendre en main (pour l’instant rien ne marche ! :D).

  6. Salut,

    la dernière version de Stockfish est maintenant 4 – http://stockfishchess.org/ et
    http://abrok.eu/stockfish/
    Le site web
    http://computer-chess.org/doku.php?id=computer_chess:wiki:lists:gui_protocol_support_list contient interfaces nombreuses pour Linux – Mac OS X – Windows – Android
    Une énumération pour programmes des échecs avec Linux est disponible ici:
    http://computer-chess.org/doku.php?id=computer_chess:wiki:lists:linux_engine_list
    ou http://jimablett.atwebpages.com/ (téléchargement ne fonctionne pas avec Google Chrome,
    mais on peut utiliser Firefox / SeaMonkey!)

    • Si quelqu’un sait comment faire marcher chess base sur ubuntu, je suis preneur. J’ai abandonné X board avec stockfish, ainsi que Jose et Arena, tous etant bien trop rudimentaires et peu pratiques comparés à l’interface Fritz et à Chessbase.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s