Eclairage de nuit avec RedShift

RedShift est un utilitaire bien pratique qui permet de modifier la température des couleurs affichées à l’écran en fonction du jour ou de la nuit. Couleurs naturelles en journée (teinte bleue) et couleur plus tamisées le soir (teintes rouges) pour reposer vos yeux.

Installation

# apt-get install redshift

Position géographique

Redshift effectue sa bascule jour/nuit en fonction de la position géographique, de la date et de l’heure locale. Il faut juste récupérer la latitude et la longitude de votre ville. Par exemple, sur :

http://pgj.pagesperso-orange.fr/latlong.htm

Pour Paris : 48.5N:2.2E

Test de couleurs

Evaluer le changement de couleur en forçant une température de jour très basse (3500k) :

syntaxe: redshift -l latitude:longitude -t temp_jour:temp_nuit
$ redshift -l 48.5:2.2 -t 3500:3500

votre écran va prendre une teinte rougissante. Ca parait gênant en plein jour, mais le soir, cette teinte est moins fatigante pour vos yeux. Une température basse entre 3500K et 4000K est idéale.

Par exemple, un réglage définitif avec une température de couleur à 5500K (jour) / 4000K (nuit)

 $ redshift -l 48.5:2.2 -t 5500:4000

Ajouter cette commande en lancement automatique au démarrage. Dès que la nuit va tomber, l’écran va passer en couleurs basses.

Dans Gnome, il suffit d’ajouter une tâche dans « Applications au démarrage »

Nom : RedShift
Commande : redshift -l 48.5:2.2 -t 5500:4000
Commentaire : éclairage de nuit

2 réflexions au sujet de « Eclairage de nuit avec RedShift »

  1. Un peu étrange ce changement de couleur la première fois.
    Sûrement parce que je suis passé directement de l’éclairage normal à celui de pleine nuit.

    Mais je vais voir ce que ça donne après qqes jours.

    Tout ce qui peut aider/reposer les yeux m’intéresse.. avant de trop les abîmer.

    Merci pour cette découverte.

  2. Après 3 jours d’utilisation, j’ai retiré Redshift.

    J’ai bien senti un mal de tête assez fort, alors que j’en ai jamais, et mes yeux qui piquaient..
    Vraiment pas agréable.

    Est-ce du au fait du programme en lui-même, ou au fait que mes yeux sont trop abîmés et ont besoin de toute la luminosité de l’écran, ou bien encore que mon écran, un ViewSonic, n’aime pas qu’on joue avec ça, aucune idée..

    Mais ce qui est sûr, c’est que dès le lendemain où j’ai arrêté Redshift, tout est revenu à la normal.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s