VirtualBox sur Debian Squeeze, installation et configuration d’une VM

Pour utiliser des images virtuelles sous Debian, VirtualBox représente une solution très simple à mettre en oeuvre. Nous allons voir comment installer ce logiciel puis mettre en place une VM de test.

Pour désigner la machine physique sur laquelle fonctionne VirtualBox, on parle de la machine hôte. Pour désigner l’image virtuelle, on parle de VM (virtual machine).

Installation

  • récupérer la dernière version sous forme de paquet .deb  sur le site de VirtualBox. (32bits ou 64bits selon votre archi)

On se retrouve avec un fichier .deb dans le dossier de téléchargement. Pour installer le paquet en ligne de commande (root) : dpkg -i

dpkg -i virtualbox-4.0_4.0.12-72916~Debian~squeeze_amd64.deb

L’installation se passe sans soucis, VirtualBox ajoute un raccourci Oracle VM VirtualBox dans  le menu Applications / Outils Systèmes

Configuration

VirtualBoxL’interface de VirtualBox se présente comme un gestionnaire de VM. sur la partie gauche, la liste des VM disponibles et leur statut. Sur la partie droite, les éléments de configuration de chaque VM ainsi qu’un module de prévisualisation des VM actives.

La configuration par défaut de VirtualBox peut être personnalisée dans le menu Fichier / Préférences…

On peut ainsi choisir le dossier de stockage des machines virtuelles. C’est là que les fichiers de configuration des VM ainsi que les fichiers leur servant de disques durs virtuels (.vdi) sont stockés. Prévoir un emplacement avec assez d’espace disque. Les VM consomment très vite beaucoup de place.

A noter également, la touche hôte « Ctrl droit » qui permet de basculer l’interface active de la VM vers l’hôte.

Création d’une VM

La création d’une nouvelle VM nécessite l’utilisation d’un fichier .iso d’installation du système désiré. Pour installer une VM Debian 6, par exemple, récupérer au préalable son .iso sur http://www.debian.org

Les étapes de création sont assez simples :

  • Cliquer sur le bouton bleu « Créer »

Nom et système d’exploitation : indiquer le système que l’on va installer sur la VM, ici Debian. La reconnaissance du type d’OS se fait de façon automatique par analyse du nom. Si la reconnaissance est inexacte, on peut la modifier avec les menus déroulant. Si l’OS à installer n’est pas dans la liste, il suffit de choisir un OS similaire.

création

Mémoire : ne pas allouer plus de 50% des ressources mémoire de l’hôte sous peine de ralentissements. Pour une VM Debian sans interface graphique, 128 Mo suffisent largement, même si la quantité recommandée par VirtualBox est de 384 Mo

Disque dur virtuel : il faut créer un nouveau disque associé à notre VM. Ce disque virtuel est en fait un fichier .vdi stocké par VirtualBox dans son dossier des machines.

Type de disque dur virtuel : choisir taille variable, la VM aura l’impression d’avoir un disque dur de taille fixe, mais son fichier .vdi associé n’utilisera que la taille réellement nécessaire pour stocker ses données. Ca permet d’économiser de l’espace disque sur l’hôte sans trop pénaliser les performances.

Emplacement et taille du disque virtuel : le terme emplacement désigne en fait le nom du fichier .vdi tel qu’il sera stocké sur l’hôte. Donner un nom proche du nom de la VM permet de les associer facilement. La taille du disque à allouer dépend du type d’OS à installer. Pour une VM Debian, 8 Go sont largement suffisants.

Configuration avancée de la VM

Sélectionner la VM Debian puis cliquer sur le bouton « Configuration ». On retrouve les principaux paramètres choisis pour notre VM. Il reste à vérifier plusieurs points avant de démarrer la Vm

Système : vérifier la mémoire allouée, ainsi que la séquence d’amorçage. Pour booter sur l’image .iso en premier, il faut que l’option Disque CD/DVD soit cochée et au dessus de Disque dur. L’option Disquette peut être décochée.

Stockage : il reste à indiquer à VirtualBox où se trouve l’image .iso sur laquelle démarrer.

  • Sélectionner le contrôleur IDE et cliquer sur le cd-rom « Vide ».
  • Cliquer sur l’icône du cd-rom dans la partie droite Attributs, puis « Choisissez un fichier de CD/DVD virtuel… »  et sélectionner le fichier .iso à utiliser.
  • le cd-rom virtuel à utiliser doit finalement apparaître sous le contrôleur IDE comme sur l’image ci-dessous.


Réseau : pour que la VM bénéficie de manière transparente d’un accès Internet comme son hôte, il suffit de configurer son interface réseau en mode « Accès par pont ». Si un serveur DHCP est accessible par l’hôte (Box ADSL par exemple), la VM Debian recevra sa configuration réseau comme toute machine physique du réseau local.

Les principaux réglages sont terminés. Il est temps de démarrer la VM et de procéder à l’installation de Debian. La procédure d’installation du système se fait comme pour une machine physique.

Commandes pratiques VIRTUALBOX

  • Pour basculer entre la VM et l’hôte, utiliser la touche « Ctrl droit ». Ca permet de ne pas rester enfermé dans la VM.
  • Pour basculer la VM en plein écran, cliquer dans la VM pour la rendre active puis utiliser « Ctrl droit + f « 
  • Pour quitter le plein écran : « Ctrl droit + f »

4 réflexions au sujet de « VirtualBox sur Debian Squeeze, installation et configuration d’une VM »

  1. je n’ai pas réussi l’installation de Debian…
    j’ai gravé sur un cd le fichier téléchargé .deb
    je démarre le disque virtuel Debian, il se lance et dit tout de suite ‘ No bootable medium found! System halted! ‘… je ne vois pas la possibilité d’écrire le commande que je trouve ici, sur cette page dpkg -i …

  2. Raphaël tu a peut-être foiré son CD, l’a tu essayé normalement sans virtualisation ? Sans quoi il faut chercher des logiciels de gravure de CD ou d’iso. Si non ça foire souvent..
    (seul et dernier conseil de ma part)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s